Bienvenue sur le Blog !

Nouvelle année... nouveau challenge !

 

Le papier, ma source d'inspiration intarissable, commence à manquer d'eau. Comment retrouver le chemin de la créativité ? Eh bien tout simplement en expérimentant une nouvelle technique : celle de l'encaustique. Un médium naturel à base de cire d'abeille, de résine de dammar (sécrétée par un type d'arbre des îles indonésiennes) et de pigments. 

 

Le terme encaustique vient du grec εγκαίειν et signifie faire brûler, graver au feu, brûler intérieurement du feu du désir.

 

Le feu du désir oui, car avec un pistolet à air chaud, tu joues les apprentis sorciers. En faisant fondre la cire colorée, des mondes de couleurs apparaissent, d'autres s'estompent ou fusionnent. La gomme laque enflamme une mer des possibles...

 

 

 

 

Le danger reste d'essayer de faire du beau avant de maîtriser avec précision la technique...

A suivre donc...

See you !

Encaustique...  Je me souviens avoir découvert ce mot devant un tableau de Jasper Johns au Moma de Los Angeles. Son célèbre drapeau américain, peint sur bois et intégrant des coupures de journaux. Mon oeil de peintre du dimanche avait trouvé le résultat banal. Un peu facile et même pas drôle, contrairement à l'urinoir de Marcel Duchamp que j'avais croisé dans la pièce précédente.

10 ans plus tard, me voilà à essayer de réaliser des formes parfaites et géométriques à l'encaustique et le résultat est sans appel. La technique, tu l'as ou tu ne l'as pas ! En ce qui me concerne, c'est un fiasco complet. D'autant plus que j'ai essayé, par pure radinerie, d'utiliser de la paraffine et de la cire micro-cristalline plutôt que de la cire d'abeille. La magie n'opère pas sous la chaleur. Les couleurs sont fades. Les pigments refusent de s’entremêler harmonieusement. J'ai devant moi un gâchis mélancolique comme un lendemain de fête ou flotterait encore le parfum des bougies consumées. Il est urgent d'ouvrir les fenêtres.

 

C'est à ce moment là que j'ai repensé à Jasper Johns. Je me suis dit que j'allais persister dans la réalisation du drapeau de mon pays à moi